Moteurs de recherche écologiques : lequel choisir?





En début d’été j’ai découvert les moteurs de recherches écolo! Je ne connaissais pas, et dont je n’avais jamais entendu parler! J’ai tout de suite été séduite par l’idée!
De fil en aiguille, j’ai commencé mon investigation. J’ai donc cherché quels étaient les moteurs de recherches écolos existants à ce jour. Après en avoir testé quelques uns pendant plus de cinq mois, j’en ai sélectionné trois que je trouve performants et attractifs!




MOTEURS DE RECHERCHES ECOLO


Moteurs de recherche écolo c’est à dire?


En fait il est question de compensation quant à la dépense carbone générée par le fonctionnement d’un moteur de recherche.
Pour résumer, le processus de recherche induit la consommation de l’ordinateur et de la box , la transmission entre l’ordinateur et les datas center et le traitement des données au niveau des datas centers. Au final cela coûte cher en terme de pollution!
Ainsi dans une démarche écologique, certains moteurs de recherche proposent une alternative pour compenser cette dépense carbone.

Le principe :
Lorsque vous faites une recherche ou une requête web (= ensemble de recherches pour trouver votre info), les publicités qui y sont associées génèrent de l’argent pour le moteur de recherche. Ces moteurs de recherche écologiques utilisent ces bénéfices pour compenser cette fameuse dépense carbone.

D’un moteur de recherche à l’autre il existe quelques différences aussi bien lors de son utilisation que dans la proposition pour limiter les gaz à effet de serre.




ECOSIA

Ecosia est un moteur de recherche allemand, né en 2009. Il est proposé dans de nombreuses langues (plus d’une cinquantaine!).






La compensation carbone d’Ecosia c’est de participer à des programmes de reforestation dans plusieurs pays du monde. Au moins 80% des bénéfices perçus grâce à nos requêtes y sont dédiées.
Le choix d’Ecosia s’est porté sur la plantation d’arbres parce que cela permet de lutter contre le changement climatique, de relancer le cycle de l’eau, de transformer les déserts en forêts fertiles et ainsi de favoriser la nutrition, et donc de soutenir les populations locales.

A l’usage, ce qui est plaisant, c’est qu’on peut voir le nombres d’arbres qui peuvent être plantés au fur et à mesure de nos recherches.
Il y a un compteur en temps réel montrant le nombre d’arbres plantés : en moyenne un arbre est planté toutes les 1,7 secondes.
Et un compteur personnel, représenté par un petit arbre, est associé à nos propres recherches. Ainsi plus vous faites de recherches plus votre compteur augmente : il faut environ 45 requêtes pour planter un arbre.

Ecosia utilise les algorithmes de Bing en y associant ses propres algorithmes pour améliorer la qualité des résultats de recherche ; ce qui le rend aussi performant que les moteurs de recherche les plus utilisés.
Ecosia propose l’application à télécharger, mais vous pouvez utiliser ce moteur de recherche sans l’application, sur ordinateur comme sur téléphone portable.

Petit plus : Ecosia a un blog nous permettant d’en savoir plus sur les projets de plantations d’arbres et de pouvoir suivre les évolutions!
Vous pouvez aussi vous inscrire à sa newsletter et/ou suivre Ecosia sur Facebook, Twitter et Instagram pour vous tenir au courant.




LILO



Lilo est un moteur de recherche français, né en 2015. Il est proposé en français, anglais, espagnol et italien.




La compensation carbone de Lilo se retrouve dans l’argent reversée à certains projets limitant les gaz à effet de serre. Lilo attribue 50% des revenus perçus grâce à nos recherches, aux projets qu’il propose de soutenir (les 50% restants correspondent à 30% pour le fonctionnement et 20% pour la communication).

La particularité c’est que Lilo a opté pour soutenir des projets environnementaux et sociaux. Et c’est l’usager qui décide du projet. Des projets il y en a pas mal : en faveur de l’environnement donc, mais vous pouvez aussi opter pour un projet solidaire si vous préférez!
Donc Lilo est bien entendu dans une démarche écologique en soutenant certains projets qui oeuvrent dans ce sens, mais à la différence d’autres, il offre le choix de soutenir d’autres domaines.

A l’usage, ce qui est plaisant, c’est qu’à chacune de vos recherches vous obtenez une goutte d’eau!
Au fur et à mesure de vos recherches vous augmentez votre compteur de gouttes d’eau. Les gouttes d’eau sont converties en euros puis reversées mensuellement aux associations choisies. 1000 gouttes d’eau équivalent à 2€/3€.
Vous décidez du projet auquel vous voulez attribuer vos gouttes d’eau. Vous pouvez tout aussi bien choisir un projet de manière récurrente que de verser vos gouttes d’eau à un projet puis à un autre!

Lilo utilise les algorithmes de Google, Yahoo et Bing, ce qui le rend donc aussi performant!

Lilo nécessite une application pour l’utilisation sur téléphone portable. Sur l’ordinateur vous pouvez également choisir de télécharger l’application ou bien il faut le mettre en moteur de recherche par défaut pour l’utiliser.

Petit plus : sur la page d’accueil de Lilo, vous avez accès à de nombreux articles d’actualité portant sur les domaines sociaux et environnementaux.
Certains sites marchands collaborent avec Lilo, ainsi un pourcentage du montant de notre achat  sur internet permet là encore de cumuler des gouttes d’eau!
Vous pouvez aussi retrouver Lilo sur Facebook et Twitter.




ECOGINE



Ecogine est un moteur de recherche associatif français, créé en 2008 par 3 étudiants de polytechnique Nantes. Il est proposé en français.




            La compensation carbone d’Ecogine correspond au versement de ses bénéfices à des associations environnementales. Ecogine est une association à but non lucratif, ainsi 100% des bénéfices sont attribués à des associations environnementales choisies par le vote des internautes (on parle bien des bénéfices, parce qu’une partie des revenus est dédiée à son fonctionnement). En parallèle, 10% des recettes sont adressées à des projets de compensation volontaire CO2Solidaire ; ce système permet de cofinancer des projets de développement durables.
De plus Ecogine a pour hébergeur Infomaniak qui compense totalement ses émissions de CO2, en utilisant de l’énergie renouvelable et en n’utilisant pas de climatisation pour ses data centers, mais en les ventilant avec l’air extérieur.
Toutes ces démarchent font que si vous utilisez Ecogine, vous êtes neutre quant aux émissions de CO2!

Ecogine utilise l’algorithme de Google, ce qui le rend donc aussi performant!
Ecogine ne propose pas d’application, vous pouvez l’utiliser à votre guise sur portable ou sur ordinateur.





Le petit plus ce sont les magnifiques photos d’animaux et de paysages à travers le monde, en fond d’écran du moteur de recherche! C’est sublime!
Les photos qui sont de haute qualité, changent à chaque nouvelle recherche ou à chaque fois qu’on clique sur le logo Ecogine. Pour avoir quelques informations sur la photo, il suffit de cliquer sur l’icône appareil photo de la page.
Ces photos valorisent le travail de photographes amateurs et professionnels. D’ailleurs si vous avez de belles photos que vous souhaiteriez voir associées à ce moteur de recherche, vous pouvez leur en soumettre via un lien sur la page d’accueil.

Vous pouvez également retrouver Ecogine sur Facebook et Twitter.



Mon Bilan :
Du bon et du moins bon évidemment, tout ne peut pas être nickel!

Question vie privée, aucun de ces moteurs de recherche ne stocke les informations de l’usager. Cependant, et malgré les efforts de certains (« do not track ») pour limiter l’utilisation des données, l’utilisation des technologies Google, Bing, Yahoo, revient au même que d’utiliser ces moteurs de recherche en terme de politique de confidentialité ; donc on ne peut pas être totalement protégé du « tracking ». Ce « tracking » qui signifie être traqué, pisté, vous le subissez déjà si vous utilisez ces moteurs de recherche.
Donc côté vie privée c’est pas parfait, mais l’effort est là et se poursuit. A choisir je préfère utiliser un moteur de recherche qui protège mes données personnelles un chouya plutôt que pas du tout!

Coté engagement éthique on y est, tous proposent une compensation carbone. Et cet engagement influe forcément au niveau social, soit par des projets directement axés sur le social, soit par des projets écologiques qui auront un impact social bénéfique.
Ces trois moteurs de recherche proposent des alternatives pour compenser la dépense carbone engendrée par la recherche internet. Chacun propose un modèle différent dans lequel vous devriez vous retrouver.


Pour plus d’informations:
En allant sur leur page vous pouvez trouver des informations complémentaires, sinon vous pouvez directement les contacter. Lilo et Ecogine ont été en mesure de répondre à certains de mes questionnements et dans un délai rapide, ce que j’ai vraiment apprécié. Bien entendu il est logique de d’abord vérifier sur leur page (FAQ notamment) si vous ne trouvez pas la réponse à votre interrogation ; ce serait dommage de les déranger pour rien!


Pour résumer :
Avec Ecosia vous optez pour la reforestation avec un moteur de recherche aussi efficace que Bing. Et si l’envie vous prend, vous pouvez suivre l’évolution des projets soutenus sur le blog ou grâce à la newsletter.
Avec Lilo vous choisissez quel(s) projet(s), environnemental(ux) ou social(ux), vous voulez soutenir, avec un moteur de recherche aussi efficace que Google, Yahoo et Bing. Vous pouvez éventuellement cumuler des gouttes d’eau grâce à certains achats en ligne, et vous vous tenez aussi au courant avec les articles qu’il propose. Et puis vous soutenez un petit frenchie!
Avec Ecogine, votre empreinte carbone est neutre et dans cette dynamique vous pouvez voter pour les projets environnementaux que vous souhaitez soutenir. Et cela avec un moteur de recherche aussi efficace que Google. Et puis il y a de si belles photos qui agrémente notre navigation! Et là encore vous soutenez un petit frenchie!

Enfin, j’ai pu utiliser chacun de ces moteurs de recherche sur ordinateur (Mac et PC) et sur téléphone portable (Iphone). Quand il y a une application vous pouvez la télécharger, sinon je vous conseille tout de même d’entrer le moteur de recherche que vous aurez choisi dans votre navigateur afin de toujours initier vos recherches de manière éthique!

Petite consigne : vu que ces moteurs de recherche obtiennent leur recette grâce aux publicités, si vous avez un bloqueur de publicité, il faut le débloquer ; sinon pas de gain d’argent donc pas de participation possible aux projets éthiques…

En plus de tout ça, quelques gestes écolos :
Comme le conseille si bien Ecogine vous pouvez opter pour une utilisation plus réfléchie en réduisant l’impact environnemental, tel qu’entrer directement l'adresse URL d'un site que l’on connaît, enregistrer les sites que l’on consulte régulièrement dans les « favoris », éviter le sur-équipement et faire durer ses appareils le plus longtemps possible ou encore recycler correctement ses appareils usagés dans la filière des DEEE.
Et puis aussi on n’oublie pas de nettoyer / vider sa boîte mail!



En conclusion, mieux vaut compenser que continuer à polluer!
Oui parce que même si l’idéal, est de ne pas générer de dépense carbone, compenser c’est bien, et maintenant vous n’avez plus d’excuse pour ne pas le faire!
Donc je vous invite autant que possible à ne pas surconsommer, et à adopter une utilisation plus réfléchie et respectueuse de notre belle planète!




3 commentaires:

  1. sympa l'article et bien fourni en informations. Merci.

    Je vais tenter Lilo pour ma part.
    Hélène

    RépondreSupprimer
  2. Je valide complètement comme'je n'arrivais pas à faire de choix j'ai installé lilo sur mon tel et au boulot et ecosia sur ma tablette et ordinateur perso. J'avoue avoir une petite préférence pour ecosia qui se rapporte de Google en terme de réponses

    RépondreSupprimer